Accueil du siteNotre actualité et avancementChili : Le marché des droits d’eau et la Gestion Intégrée des Ressources en (...)
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

Chili : Le marché des droits d’eau et la Gestion Intégrée des Ressources en Eau

Publié : Février 2013

Le Ministère des Travaux Publics (MOP) du Chili et sa Direction Générale de l’Eau (DGA), travaille à l’élaboration d’un Plan d’Action pour l’amélioration de la gestion de ses ressources en eau.
 
Il a ainsi demandé à la Banque Mondiale d’élaborer un diagnostic de la situation et de formuler une stratégie nationale. L’OIEau a contribué à la définition du Plan d’Action pour l’amélioration du cadre insti - tutionnel, avec un accent particulier sur les réformes qui sont nécessaires. En particulier, l’OIEau a apporté un éclairage sur le ”modèle” institutionnel français de la gestion des ressources en eau et a contribué à l’évaluation des institutions de gestion des ressources en eau au Chili.
Le modèle chilien est singulier dans la mesure où l’intégralité des ressources en eau superficielle y est répartie entre des détenteurs de droits d’eau. Le type d’usage n’est pas spécifié et un marché des droits d’eau, sans régulation de l’Etat, permet leur revente entre opérateurs privés et usagers.
Viser une Gestion Intégrée des Ressources en Eau, disposer d’une vision stratégique au niveau d’un bassin hydrographique, promouvoir une gestion décentralisée et participative, préserver le débit environnemental d’une rivière, appliquer le principe usager-payeur, sont autant de concepts et de défis qui restent bien difficiles à concrétiser dans le cadre juridique et institutionnel actuel.